Campagne Internationale pour l’arrêt de la pêche illégale de l’UE
Aujourd’hui est lancée une campagne internationale demandant que l’Union Européenne retire ses navires des eaux au large du territoire occupé du Sahara Occidental. Communiqué de presse, le 6 de novembre 2009.
Mis à jour le: 06.11 - 2009 02:58Imprimez cette page    
Campagne Internationale pour l’arrêt de la pêche illégale de l’UE

Communiqué de presse
Bruxelles, le 6 novembre 2009
Western Sahara Resource Watch

Aujourd’hui est lancée une campagne internationale demandant que l’Union Européenne retire ses navires des eaux au large du territoire occupé du Sahara Occidental.

La campagne presse instamment la commission européenne de cesser immédiatement l’octroi de permis pour les navires de l’UE qui pêchent dans les eaux au large du Sahara Occidental, et exige qu’aucune opération de pêche européenne ne soit plus menée au Sahara Occidental jusqu’à ce qu’une solution pacifique soit trouvée au conflit.

“Transférer les fonds des contribuables européens au Gouvernement du Maroc pour que l’industrie de la pêche européenne puisse avoir accès à des eaux au large d’un territoire qui est illégalement occupé est fondamentalement contraire à l’éthique. C’est complètement contre-productif vis-à-vis des efforts de l’ONU pour la décolonisation du Sahara Occidental, et contribue clairement à prolonger les souffrances du peuple Sahraoui” a déclaré Sara Eyckmans de Western Sahara Resource Watch.

En 2006, quand l’accord a été conclu initialement, la Suède a voté contre, déclarant que le manque de précision quant au territoire d’application pourrait permettre à l’UE de pêcher dans les eaux du Sahara Occidental, ce qui serait illégal. À cette période, il n’était toujours pas clair si la pêche pouvait en fait avoir lieu au large du territoire – même si cela avait été le cas avec les accords précédents.

L’accord actuel n’a pas fait exception. L’année dernière, la Commission Européenne a admis que la pêche avait lieu au large du territoire occupé, sous couvert de l’accord de pêche avec le Maroc. La Commission Européenne a cherché un appui juridique à ses activités dans l’avis juridique de l’ONU. Néanmoins,l’auteur de cet avis, l’ancien Secrétaire Général adjoint de l’ONU aux affaires juridiques, M. Hans Corell a réagi fortement contre le mauvais usage par l’UE de son analyse. Il a déclaré qu’il n’y avait pas de place pour une telle interprétation de son avis juridique, et qu’il se sentait « embarrassé » d’être européen après cette décision de l’UE de pêcher au Sahara Occidental.

L’occupation Marocaine du Sahara Occidental a commencé le 6 novembre 1975, il y a 34 ans. Depuis lors, une grande partie du peuple du Sahara Occidental vit dans des campements de réfugiés en Algérie. Le peuple Sahraoui est contre cet accord et n’a pas été  consulté avant qu’il soit signé par le Maroc et l’UE.

Les individus et les organisations sont invitées à signer la protestation adressée à la Commission Européenne sur www.fishelsewhere.eu.

Pour les questions et les commentaires :
Sara Eyckmans
Western Sahara Resource Watch
Tel  (+32) (0)475-458695  (+32) (0)475-458695
sara_eyckmans@yahoo.fr

La campagne est une initiative de Western Sahara Resource Watch, une organisation internationale représentée dans 35 pays, qui fait des recherches et des campagnes sur le pillage des ressources naturelles au Sahara Occidental. www.wsrw.org

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Polémique à la COP22 - L'énergie verte marocaine utilisée pour piller

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

À la COP22, faites attention à ce que vous lirez sur les efforts du Maroc en matière d'énergie renouvelable. Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Le 17 février 2013, dans une parodie de justice, un tribunal militaire marocain a condamné 25 citoyens sahraouis à des peines de prison incroyablement lourdes. Aidez à libérer les 25 de Gdeim Izik.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi