Manifestation contre des pillards Australiens
ipl_agm_2009b_610.jpg

Le producteur Australien de fertilisant Incitec Pivot importe des phosphates du Sahara Occidental, en violation du droit international. Le conseil des syndicats australiens et l’association Sahara Occidental Australie ont protesté lors de l’assemblée générale annuelle.
Mis à jour le: 10.01 - 2010 19:44Imprimez cette page    
ipl_agm_2009a_400.jpgLes membres de l’association Western Sahara Australie (AWSA) ont organisé une manifestation pendant l’assemblée générale annuelle d’Incitec Pivot, l’une des compagnie Australienne qui importe illégalement des phosphates du Sahara Occidental occupé.

La réunion avait lieu à Melbourne le 23 décembre 2009. Les membres de l’association ont posé des questions aux dirigeants de l’entreprise et attiré l’attention sur l’importation illégale des phosphates d’un pays illégalement occupé - le Sahara Occidental.

Ils ont également soulevé la question des violations des Droits de l’Homme au Sahara Occidental et mentionné comme exemple le cas des sept Sahraouis défenseurs des droits de l’homme arrêtés à Casablanca, et ont appelé à leur libération immédiate.

Le conseil australien des syndicats -Australian Council of Trade Unions (ACTU)- a joint son soutien la l’action de AWSA. Son président, Sharan Burrow, a fait la déclaration suivante :

"l’information selon laquelle les sept militants des Droits de l’Homme sont en prison pour avoir simplement visiter les camps de réfugiés, et pourrait être condamné à la peine de mort, est consternante.

Ils doivent être libérés immédiatement.

Le mouvement syndical australien est solidaire de ses collègues internationaux en soutien d’une solution pacifique et urgente à l’occupation du Sahara Occidental, et du droit du peuple du Sahara Occidental au vote pour leur autodétermination.  

Certaines entreprises australiennes soutiennent indirectement cette occupation par leur importation des phosphates du Sahara Occidental.

Cela inclus le fabriquant Australien de produits chimiques et d’engrais, Incitec Pivot.

Incitec Pivot doit se rendre compte qu’en faisant du commerce avec les ressources naturelles du Sahara Occidental il contribue à l’aggravation du sort du peuple du Sahara Occidental, parce qu’il encourage de Maroc à poursuivre le pillage des ressources naturelles de ce peuple."


------------------------------------------------------------------------------------------

Ci-dessous le communiqué de presse de AWSA.

Australia Western Sahara Association (Victoria)
Communiqué de presse
23 Décembre 2009


L’assocaition Australia Western Sahara participera à l’AG d’ Incitec Pivot aujourd’hui à 13h30 devant le Melbourne Exhibition Street, 2 Clarendon St , Southbank.

AWSA dénoncera le pillage illégal des ressources du Sahara Occidental et posera des questions aux dirigeants de IPL.

Pourquoi le SuPerfect est il un produit douteux ?

Le produit appelé SuPerfect n’est pas du tout parfait.

UN composant important de cet engrais et le minerai de phosphate vendu par la compagnie nationale Marocaine OCP. Mais cette ressource naturelle n’appartient pas au Maroc. Ils ne peuvent pas le vendre parce qu’il vient des mines de Boucraa au Sahara Occidental, un pays occupé par le Maroc. Aucun pays au monde ne reconnaît les revendications Marocaines sur le Sahara Occidental. Incitec Pivot reçoit en pratique des produits volés.

Contexte
Le Sahara Occidental, situé au sud du Maroc sur la côte atlantique, est designé par les Nations Unies comme « territoire non autonome ». cela veut dire qu’il doit être décolonisé par le biais d’un vote d’autodetermination. Quand l’Espagne, la puissance occupante était sur le point d’organiser ce référendum en 1975, le Maroc l’a envahi et a persuadé l’Espagne à laisser le pays.

La guerre avec les autochtones appelés Sahraouis a éclaté et a duré jusqu’au cessez-le-feu demandé par l’ONU et l’Union Africaine en 1991. Une mission de l’ONU a ensuite été mise en place pour l’organisation du référendum par lequel le peuple exerce son droit à l’indépendance. Ce vote n’a toujours pas eu lieu.

Avis juridique
En 2002, l’ONU a publié un avis juridique statuant que les ressources naturelles du Sahara Occidental appartiennent au peuple autochtone, et doivent être détenus par eux même en fiducie jusqu’à ce qu’il puissent déterminer leurs propres affaires.

Toutefois, l’avis dit aussi que l’exploitation peut avoir lieu seulement si cela correspond au souhaits du peuple, et si cela est fait à leur bénéfice.

2b2bipl_agm_2009b_400.jpgQuestions éthiques
Un problème ici est que la moitié de la population Sahraouie vit dans des campements de réfugiés près de la frontière dans le sud-ouest algérien. Ils n’en retirent assurément aucun bénéfice, au contraire, chaque fois que la position marocaine est légitimée, leur souffrance sont prolongées. Les défenseurs des droits de l’homme vivant dans les zones occupées sont persécutés en tout impunité. Sept d’entre eux sont présenté au tribunal militaire en première instance pour avoir rendu visite aux campements de réfugiés.


Les questions d’ AWSA à Incitec Pivot
* IPL a t il des documents montrant que le peuple sahraoui souhaite qu’il fasse du commerce avec leurs minerais de phosphate ?
* Si oui, IPL peut il démontrer où va le bénéfice de ce commerce ?

Contact: Cate Lewis +61 407 288 358 ou Ron Guy +61 428 173 970
Email: lewis.cate@gmail.com


    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi