Le rapporteur Budget appelle au rejet de l’accord de pêche
waste_of_taxpayers_money_610.jpg

Le rapporteur de la commission budget du Parlement Européen recommande au Parlement de rejeter la prolongation d'un an de l'accord de pêche UE-Maroc. «L'argent des contribuables doit être dépensé sagement et légalement", a t-il dit.
Mis à jour le: 28.10 - 2011 13:19Imprimez cette page    
Lors de l’audition de la commission du budget le 11 octobre, le député européen français François Alfonsi, rapporteur de la commission sur l'accord de pêche UE-Maroc, a recommandé au Parlement de rejeter la prolongation d'un an de l'accord de pêche UE-Maroc.

Selon le rapporteur, un seul accord avec le Maroc ronge un pourcentage non négligeable de l'ensemble du budget que l'UE réserve pour ces types d'accords de pêche bilatéraux. "25% de la ligne budgétaire de la pêche est consacré à cet accord – ce qui est beaucoup», fait remarquer Alfonsi.

Le comité du budget a eu à évaluer l'impact économique de l'accord, c’est-à-dire la façon dont l'argent des contribuables est utilisé. "Généralement très décevant", est la conclusion générale du rapport d'évaluation indépendante délivrée par un cabinet de conseil à la demande de la Commission Européenne. Ce rapport qualifie l'accord de pêche avec le Maroc comme le plus lourd fardeau de tous les accords de l'UE sur les contribuables et le moins rentable de tous les accords bilatéraux en cours.

Carl Haglund, rapporteur pour l'accord de pêche et également membre du comité du budget, a ajouté que «cet accord ne profite pas aux contribuables de l'UE. Peut-être à certains pêcheurs espagnols, mais pas aux contribuables de l'UE. "

La recommandation du rapporteur du budget est en ligne avec les observations des rapporteurs développement et pêche du Parlement. Mais l'opposition à leurs conclusions est également remarquablement similaire dans les trois comités: principalement les socialistes et chrétiens-démocrates espagnols et français accusent les rapporteurs de professer une opinion politique sur le Sahara Occidental.

«Le budget est une question politique, si vous regardez les principes sous-jacents", argumente le rapporteur budget Alfonsi. "Des principes tels que les termes juridiques et le développement durable doivent être en accord avec les dépenses approuvées par ce comité. Et cet accord présente un double problème: il n'est pas régulier en termes juridiques, il n'est pas en ligne avec les objectifs de durabilité soutenus par le Parlement ».

«L'argent des contribuables doit être dépensé sagement et légalement", a t-il conclu.


    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Polémique à la COP22 - L'énergie verte marocaine utilisée pour piller

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

À la COP22, faites attention à ce que vous lirez sur les efforts du Maroc en matière d'énergie renouvelable. Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Le 17 février 2013, dans une parodie de justice, un tribunal militaire marocain a condamné 25 citoyens sahraouis à des peines de prison incroyablement lourdes. Aidez à libérer les 25 de Gdeim Izik.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi