L'Union Africaine note l'importance de la décision de cour de l'UE
La décision d'annuler l'accord commercial entre l'UE et le Maroc a été saluée par l'UA le week-end dernier. "Une étape importante dans les efforts mondiaux visant à assurer que les ressources naturelles du Sahara Occidental, en tant que territoire non autonome, sont protégées pour le bénéfice de son propre peuple", a déclaré l'UA.
Mis à jour le: 14.12 - 2015 23:17Imprimez cette page    
Le 12 décembre, l'Union Africaine a publié une déclaration prenant note de l'annulation de la Cour de Justice européenne de l'accord commercial UE-Maroc, parce qu'il n'exclut pas spécifiquement le territoire du Sahara Occidental.

En raison de son occupation illégale du Sahara Occidental, le Maroc est le seul pays en Afrique à ne pas être membre de l'UA.

Trouvez ci-dessous le texte intégral du communiqué de l'UA (en anglais)

The African Union notes the importance of the judgment of the European Union Court of Justice on the exploitation of the natural resources of Western Sahara and calls for renewed international efforts to address this issue

Addis Ababa, 12 December 2015: The Chairperson of the Commission of the African Union (AU), Dr. Nkosazana Dlamini Zuma, notes the importance of the judgment of the European Union (EU) Court of Justice of 10 December 2015, which annulled the trade deal in agricultural and fisheries products, concluded, in March 2012, between the Kingdom of Morocco and the EU, due to its inclusion of Western Sahara. It should be recalled that Western Sahara has been inscribed since 1963 on the list of territories to which the UN General Assembly resolution 1514 (XV) of 14 December 1960 on the Granting of Independence to Colonial Countries and People applies.

This decision marks an important step in the global efforts aimed at ensuring that the natural resources of Western Sahara, as non-self-governing territory, are protected for the benefit of its own people. In this respect, the AU has repeatedly called on all concerned to halt the exploration and the exploitation of Western Sahara’s resources and desist from entering into any agreements that would violate the Sahrawi people’s permanent sovereignty over their natural resources. In his 10 April 2014 report concerning the situation in Western Sahara, and in the light of increased interest in these resources, the UN Secretary-General stressed that it was timely to call upon all relevant actors to “recognize the principle that the interests of the inhabitants of these territories are paramount”, in accordance with Chapter XI, Article 73 of the Charter.

The Chairperson of the Commission reiterates the AU’s call for the early resolution of the now four-decade long conflict in Western Sahara, in line with international legality. She appeals to the UN Security Council to fully assume its responsibility in this respect, bearing in mind its repeated calls to the two parties to the conflict, namely the Kingdom of Morocco and the Frente POLISARIO, to enter into direct negotiations, without preconditions and in good faith, with the aim of achieving a just, lasting and mutually acceptable political solution, which will provide for the self-determination of the people of Western Sahara, in the context of arrangements consistent with the UN principles and purposes.




    

Haut de page
Actualités:

08.10 - 2018 / 19.08 - 2013Soutenez Western Sahara Resource Watch
19.09 - 2018 / 19.09 - 2018Plainte du Polisario contre une Cie française de produits de la mer
18.09 - 2018 / 18.09 - 2018Pour comprendre la controverse Neo-Zélandaise sur les phosphates
18.09 - 2018 / 18.09 - 2018Les litigieuses importations US du Sahara Occidental c'est fini
17.09 - 2018 / 17.09 - 2018Poisson congelé volant du Sahara Occidental occupé vers l'Espagne
02.09 - 2018 / 02.09 - 2018Mission d'information du Parlement européen au Sahara Occidental
22.08 - 2018 / 22.08 - 2018ISOCARD fait marche arrière sur la conférence chameaux hors du Sahara
22.08 - 2018 / 22.08 - 2018La Suède : l'accord commercial UE-Maroc va contre la justice UE
14.08 - 2018 / 14.08 - 2018Bitcoins : controverse sur le parc éolien géant au Sahara occupé
03.08 - 2018 / 03.08 - 2018Le Maroc n'accorde aux Sahraouis que 5% des permis de pêche à Dakhla
26.07 - 2018 / 26.07 - 2018La Cour confirme : l'accord de pêche UE-Maroc n'inclut pas le Sahara
26.07 - 2018 / 26.07 - 2018Vaste étude pétrolière russo-sino-britannique au Sahara Occidental
25.07 - 2018 / 25.07 - 2018Nouvel accord de pêche UE-Maroc : le Sahara Occidental est inclu
25.07 - 2018 / 25.07 - 2018Un acteur clé quitte la scène du phosphate sale du Sahara Occidental
25.07 - 2018 / 25.07 - 2018De la farine de poisson du Sahara occupé déchargée en Allemagne
18.07 - 2018 / 18.07 - 2018Pris en flagrant délit au Sahara Occidental occupé
17.07 - 2018 / 17.07 - 2018Le Polisario condamne l'approbation du Conseil
17.07 - 2018 / 17.07 - 2018Conseil UE ok : Sahara Occidental inclus à l'accord commercial Maroc
16.07 - 2018 / 16.07 - 2018Les navires UE chez eux : pas de nouvel accord de pêche UE-Maroc
06.07 - 2018 / 06.07 - 2018Le PE soutient l'autodétermination - scission sur l’arrêt de la CJUE
05.07 - 2018 / 05.07 - 2018Berlin sceptique - trompé par la Commission européenne
04.07 - 2018 / 04.07 - 2018Les Sahraouis contre les plans commerciaux de l'UE pour le Sahara
04.07 - 2018 / 04.07 - 2018C'est ainsi que la Commission européenne viole la décision de la CJUE
04.07 - 2018 / 04.07 - 2018Le Maroc exige deux fois plus d'argent pour la pêche de l'UE au Sahara
04.07 - 2018 / 04.07 - 2018Le PE critique l'approche de la Commission au Sahara Occidental
28.06 - 2018 / 28.06 - 2018Maersk lâche les transports du minerai litigieux du Sahara occupé
28.06 - 2018 / 28.06 - 2018Nouvelle action en justice Polisario contre accord de pêche UE-Maroc
28.06 - 2018 / 28.06 - 2018Polisario / Conseil UE devant la Cour : accord aérien avec le Maroc
28.06 - 2018 / 28.06 - 2018Nouveau livre sur le pillage du Sahara Occidental
17.06 - 2018 / 17.06 - 2018La CE trompe les États de l'UE sur les échanges avec le Polisario




EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Pour les nuls: affaires judiciaires de l'UE sur le Sahara Occidental

tn_law_hammer.jpg

Il n'est pas facile de suivre toutes les différentes procédures judiciaires relatives au Sahara Occidental. Par souci de clarté, voici un aperçu des trois cas à la Cour de justice de l'Union européenne.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2018
WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi