Des États demandent à l'Espagne de respecter les droits des Sahraouis
upr.jpg

La Namibie et le Timor oriental ont recommandé le 22 janvier à l'Espagne de respecter le droit du peuple sahraoui à un consentement libre, préalable et éclairé en ce qui concerne l'exploitation des ressources naturelles du Sahara Occidental.
Mis à jour le: 26.01 - 2020 15:09Imprimez cette page    
L'Espagne a procédé aujourd'hui à son troisième examen périodique universel (EPU), un examen par ses pairs les autres États membres de l'ONU des aspects droits de l'homme du pays.

La Namibie et le Timor oriental ont profité de l'occasion pour exprimer leurs préoccupations concernant la participation de l'Espagne à la prise des ressources naturelles du Sahara Occidental et ont recommandé à l'Espagne de respecter le cadre international relatif aux entreprises et aux droits de l'homme et, en tant que tel, de respecter le droit au consentement libre, préalable et éclairé du peuple sahraoui au prélévement des ressources de sa patrie. Lisez leurs déclarations complètes ci-dessous.

Lors des deux précédents EPU effectués par l'Espagne en 2010 et 2015, aucun État n'a abordé la responsabilité permanente de l'Espagne vis-à-vis du Sahara Occidental.

L'Espagne a le devoir de décoloniser le territoire du Sahara Occidental et continue de porter des responsabilités à l'égard du peuple sahraoui autochtone. Cela a été confirmé dans deux décisions rendues par le tribunal national espagnol en 2014 et 2015, qui déclarent que l'Espagne reste la puissance administrante du Sahara Occidental, faisant écho à la Charte des Nations Unies et à l'avis juridique des Nations Unies de 2002 sur les ressources minérales du Sahara Occidental.

Pourtant, pour la période des EPU effectués par l'Espagne au cours de la dernière décennie, aucun progrès n'a été fait pour le respect du droit à l'autodétermination au Sahara Occidental, et l'Espagne n'a pas non plus rendu compte de ses obligations de décoloniser et d'assurer le bien-être du peuple du territoire.

Western Sahara Resource Watch (WSRW), en collaboration avec l'ONG espagnole Novact, a soumis un rapport pour ce cycle d'EPU particulier, soulignant que l'Espagne devrait être tenue responsable de ses antécédents en matière de droits de l'homme à l'intérieur du territoire qu'elle n'a jamais décolonisé légalement et de manière responsable : le Sahara Occidental. Le rapport recommande à l'Espagne de respecter, protéger et honorer ses obligations en matière de droits de l'homme vis-à-vis du peuple du Sahara Occidental, en particulier le droit à l'autodétermination et le droit à ses ressources naturelles. Trouvez notre soumission ici.

Au lieu de travailler à l'exercice de l'autodétermination, l'Espagne manque manifestement à ses obligations au titre de la Charte des Nations Unies pour satisfaire ses propres intérêts économiques musclés, plutôt que les intérêts du peuple sahraoui. Tout en ignorant ouvertement les Sahraouis, l’Espagne travaille avec le Maroc pour avoir accès aux ressources du Sahara Occidental, ou s’engage dans des projets qui cimentent l’occupation du Maroc.

Les États peuvent soit rejeter, soit accepter les recommandations émises lors de sa session d'EPU. WSRW publiera la réponse de l'Espagne aux recommandations émises par la Namibie et le Timor oriental plus tard ce mois-ci.

Lisez ci-dessous et en anglais les déclarations complètes de la Namibie et du Timor oriental (Timor-Leste). Veuillez noter que ce sont des transcriptions par WSRW, et non des transcriptions officielles de l'ONU. La vidéo de la session de l'EPU en Espagne est accessible ici.

Déclaration de la Namibie

Namibia remains deeply concerned about the illegal exploitation of natural resources in Western Sahara, and wishes to make the following two recommendations.
1. Enact a proper national legislation to ensure that Spanish individuals and corporations do not unlawfully participate in the taking of resources of Western Sahara
2. Refrain from engaging in any economic activities relating to the territory of Western Sahara that do not have the free, prior and informed consent of the people of Western Sahara.
We urge Spain to assume its administrative responsibility and ensure that the right of the people of Western Sahara are respected and protected as required by article 1 of the international convention on civil and political rights. We wish the delegation of Spain a successful review. Thank you.


Déclarations du Timor oriental


Timor-Leste extends its warm welcome to the delegation of Spain, and commends them for the presentation of their report. Timor-Leste appreciates the effort made by Spain to promote and protect women’s rights and we welcome the increase in the representation of women in Parliament. Welcoming the adoption of the national plan on business and human rights by Spain, Timor-Leste wishes to make the following recommendations: that Spain ensure the full implementation of the UN guiding principles on business and human rights in the context of the exploitation of Western Sahara’s natural resources; that Spain refrains from engaging in any economic activity in or relating to the territory of Western Sahara that do not receive the free, prior and informed consent of the people of the territory. Timor-Leste further takes this opportunity to wish Spain all the success for this UPR session. I thank you.



Puisque vous êtes là ...
Le travail de WSRW est lu et utilisé plus que jamais, et notre situation financière est difficile. Notre travail prend du temps, du dévouement et de la rigueur. Nous le faisons parce que nous croyons que c'est important - et nous espérons que vous participerez aussi. Vous qui lisez notre site ou nous aimez sur Facebook, si vous contribuez à notre travail - par 3, 5, 27€ ... ce que vous pouvez - l'avenir de WSRW sera beaucoup plus sûr. Ici vous pouvez faire un don à WSRW en moins d'une minute..



    

Haut de page
Actualités:

30.03 - 2020 / 30.03 - 2020L'Afrique principal importateur de poisson sahraoui congelé
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020La Commission de l'UE recule sur l'étiquetage des produits du Sahara
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020Des organisations allemandes condamnent le convoyeur de Continental
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020Le Parlement européen prêt à atterrir à l'aveuglette
11.03 - 2020 / 19.08 - 2013Soutenez Western Sahara Resource Watch
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Le Brexit GB risque de copier les erreurs de l'UE sur le Sahara
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Ici l'avis juridique du Conseil de l'UE sur la pêche en eaux occupées
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Le Polisario en justice contre le fonds de pension Kiwi
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Pourquoi cette déclaration de l'UE continue à disparaître ?
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Confirmation: les produits du Sahara Occidental à étiqueter comme tels
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020Retournement spectaculaire de la CE sur l'étiquetage du Sahara
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020Appel d'offres du Maroc pour du solaire en territoire occupé
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020AG Siemens : toujours pas de réponses sur le Sahara Occidental
09.02 - 2020 / 09.02 - 2020CE : les produits du Sahara Occidental sont à étiqueter comme tels
26.01 - 2020 / 26.01 - 2020Des États demandent à l'Espagne de respecter les droits des Sahraouis
19.01 - 2020 / 19.01 - 2020Continental négocie le renouvellement du contrat avec l'OCP
19.01 - 2020 / 19.01 - 2020Fugro est de retour au Sahara Occidental occupé
10.12 - 2019 / 10.12 - 2019La flottille cible un navire pilleur de phosphate
10.12 - 2019 / 10.12 - 2019WSRW : interrogez l'Espagne sur le Sahara Occidental pour l'EPU
05.12 - 2019 / 05.12 - 2019 Une plage de conflits prend forme aux îles Canaries
05.12 - 2019 / 05.12 - 2019Les inspecteurs néerlandais confirment l'huile de poisson controversée
05.12 - 2019 / 05.12 - 2019Les dockers kiwis menacent de ne pas décharger une cargaison du Sahara
05.12 - 2019 / 05.12 - 2019Du sable de conflit pour couvrir la plage des Canaries
05.12 - 2019 / 05.12 - 2019La COP 25 va-t-elle préciser si elle accepte des projets illégaux ?
05.12 - 2019 / 05.12 - 2019Enel signe un contrat pour la construction du parc éolien de Boujdour
05.12 - 2019 / 05.12 - 2019Les dockers neozélandais alertent l'importateur kiwi de phosphate
05.12 - 2019 / 05.12 - 2019Hans Corell critique la pêche de l'UE au Sahara Occidental
10.11 - 2019 / 10.11 - 2019La litigieuse aquaculture turque en question
10.11 - 2019 / 10.11 - 2019CGG désigne Shell comme responsable de l'étude sahraouie




EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Pour les nuls : affaires judiciaires de l'UE sur le Sahara Occidental

tn_law_hammer.jpg

Ce n'est pas aisé de suivre toutes les procédures judiciaires relatives au Sahara Occidental. Par souci de clarté, voici un aperçu des cinq différentes affaires portées devant la Cour de justice de l'Union européenne.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2019
WSRW.org Archives 2018
WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi