Des consultants en énergie du Portugal cancres en géographie
gesto.jpg

La société portugaise Gesto a été mandatée par le Maroc pour explorer le potentiel géothermique du Sahara Occidental occupé - mais choisit de désigner le territoire tel que le fait le Maroc.
Mis à jour le: 13.04 - 2020 17:51Imprimez cette page    
Gesto Energy, dont le siège est à Algés, au Portugal, est une entreprise internationale spécialisée dans le conseil en énergie et le développement de projets d'énergie renouvelable. En avril de l'année dernière, la compagnie a annoncé sur son site Internet avoir été sélectionnée pour "identifier et étudier des zones à potentiel géothermique dans les provinces du sud du Maroc sur une superficie de plus de 140 000 km2, correspondant au Sahara marocain".

gesto_300.jpgLe 12 juillet 2019, Western Sahara Resource Watch et la Plateforme internationale de juristes pour le Timor oriental ont demandé à la société de se rétracter. Aucune réponse n'a été reçue et une nouvelle demande a été envoyée à l'entreprise le 8 avril 2020.

Dans la lettre, les deux ONG recommandent à Gesto de remettre toutes les données collectées sur le potentiel géothermique du Sahara Occidental occupé aux autorités sahraouies et aux Nations Unies.

L'entreprise controversée détient des intérêts dans des pays comme le Timor oriental, l'Angola et l'Afrique du Sud. La société n'a pas modifié son affirmation erronée sur son site Web après avoir reçu la lettre en 2019, et continue de faire référence au territoire du Sahara Occidental comme faisant partie du Maroc.

Les cartes figurant sur la page Web laissent peu de doute : la zone correspondant à l'étude couvre pratiquement toute la partie du Sahara Occidental qui est actuellement sous contrôle militaire marocain. Voir une capture d'écran de la carte, comme illustré sur la page Web de Gesto, à droite.

Cliquez sur l'image pour une version plus grande, ou téléchargez ici le site Web de Gesto.

En décembre 2019, Gesto a rapporté que son équipe avait collecté des échantillons d'eau et de gaz en novembre, faisant toujours référence à la région comme étant dans le sud du Maroc. [ou téléchargez]

Le projet de Gesto, selon son site Internet, porte le titre de travail "Réalisation d'une étude des potentialités géothermiques dans les provinces du Sud". Gesto a signé un contrat pour le projet avec l'ONHYM, l'Office national marocain du pétrole et des mines.

Déjà en 2012, l'ONHYM avait lancé un programme de recherche pour identifier des sites intéressants pour la production d'énergie géothermique, révélant deux zones à fort potentiel : le nord-est du Maroc proprement dit et les "bassins Tarfaya-Laayoune-Dakhla au sud du Maroc" - ce dernier en réalité correspondant à la zone du Sahara Occidental sous occupation marocaine. Gesto a été engagé en 2017 pour évaluer le potentiel dans le nord-est du Maroc. Cette étude a été achevée en 2018.

En 1975, le Maroc a envahi son voisin du sud et a continué à annexer des zones de plus en plus vastes pendant les années de guerre contre les Sahraouis - les habitants originaires du territoire. En 1991, l'ONU a négocié un cessez-le-feu et déployé une mission onusienne sur le territoire pour organiser un référendum d'autodétermination pour les Sahraouis. Bien que la Mission soit toujours présente sur le territoire, le référendum n'a jamais eu lieu en raison de l'obstination du Maroc à s'y opposer. Mais le droit des Sahraouis à l'autodétermination reste le principe fondamental qui guide les tentatives de l'ONU pour régler le conflit.

Le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination est également le fondement de décisions consécutives de la Cour de justice de l'Union européenne.



Puisque vous êtes là ...
Le travail de WSRW est lu et utilisé plus que jamais, et notre situation financière est difficile. Notre travail prend du temps, du dévouement et de la rigueur. Nous le faisons parce que nous croyons que c'est important - et nous espérons que vous participerez aussi. Vous qui lisez notre site ou nous aimez sur Facebook, si vous contribuez à notre travail - par 3, 5, 27€ ... ce que vous pouvez - l'avenir de WSRW sera beaucoup plus sûr. Ici vous pouvez faire un don à WSRW en moins d'une minute..



    

Haut de page
Actualités:

31.05 - 2020 / 31.05 - 2020La Banque mondiale a supprimé des cartes erronées
31.05 - 2020 / 31.05 - 2020Un accord de pêche controversé entre la Russie et le Maroc à l'horizon
31.05 - 2020 / 31.05 - 2020Le géant autrichien dit non au commerce avec le Sahara Occidental
14.05 - 2020 / 14.05 - 2020L'Allemagne dément un crédit à l'OCP pour le Sahara Occidental
11.05 - 2020 / 11.05 - 2020HeidelbergCement se développe au Sahara Occidental occupé
10.05 - 2020 / 10.05 - 2020Equinor n'exportera plus de gaz vers le Sahara Occidental occupé
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Les importateurs kiwi ignorent leur gouvernement sur le Sahara
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Le service du Bundestag analyse la politique marocaine de colonisation
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Les camions Caterpillar transportent des minéraux du conflit
04.05 - 2020 / 04.05 - 2020Premier bilan des importations de gaz au Sahara Occidental occupé
18.04 - 2020 / 19.08 - 2013Soutenez Western Sahara Resource Watch
13.04 - 2020 / 13.04 - 2020Des consultants en énergie du Portugal cancres en géographie
13.04 - 2020 / 30.03 - 2020L'Afrique principal importateur de poisson sahraoui congelé
13.04 - 2020 / 13.04 - 2020Qu'est-ce que Continental négocie avec l'OCP ?
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020La Commission de l'UE recule sur l'étiquetage des produits du Sahara
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020Des organisations allemandes condamnent le convoyeur de Continental
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020Le Parlement européen prêt à atterrir à l'aveuglette
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Le Brexit GB risque de copier les erreurs de l'UE sur le Sahara
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Ici l'avis juridique du Conseil de l'UE sur la pêche en eaux occupées
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Le Polisario en justice contre le fonds de pension Kiwi
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Pourquoi cette déclaration de l'UE continue à disparaître ?
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Confirmation: les produits du Sahara Occidental à étiqueter comme tels
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020Retournement spectaculaire de la CE sur l'étiquetage du Sahara
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020Appel d'offres du Maroc pour du solaire en territoire occupé
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020AG Siemens : toujours pas de réponses sur le Sahara Occidental
09.02 - 2020 / 09.02 - 2020CE : les produits du Sahara Occidental sont à étiqueter comme tels
26.01 - 2020 / 26.01 - 2020Des États demandent à l'Espagne de respecter les droits des Sahraouis
19.01 - 2020 / 19.01 - 2020Continental négocie le renouvellement du contrat avec l'OCP
19.01 - 2020 / 19.01 - 2020Fugro est de retour au Sahara Occidental occupé




EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Pour les nuls : affaires judiciaires de l'UE sur le Sahara Occidental

tn_law_hammer.jpg

Ce n'est pas aisé de suivre toutes les procédures judiciaires relatives au Sahara Occidental. Par souci de clarté, voici un aperçu des cinq différentes affaires portées devant la Cour de justice de l'Union européenne.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2019
WSRW.org Archives 2018
WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi