HeidelbergCement se développe au Sahara Occidental occupé
heidelbergcement_610.jpg

La semaine dernière, la multinationale allemande a acquis une autre cimenterie au Sahara Occidental occupé.
Mis à jour le: 11.05 - 2020 17:44Imprimez cette page    
Photo ci-dessus: HeidelbergCement contrôlait déjà une cimenterie au Sahara Occidental, l'unité CIMAR à l'extérieur d'El Aaiun, vue sur la photo. Maintenant, ils possèdent une deuxième usine à proximité.

La cimenterie marocaine Cimenteries Marocaines du Sud (CIMSUD), qui exploite une unité de production de ciment près d'El Aaiún au Sahara Occidental occupé, est désormais reprise par la société allemande HeidelbergCement.

Cela ressort clairement d'un communiqué de presse publié le 4 mai 2020 par Ciments du Maroc [ou à télécharger]. Le communiqué de presse explique que l'acquisition a été finalisée le 4 mai 2020, suite à un accord signé avec l'ancien propriétaire Anouar Invest le 26 juillet 2019.

L'acheteur, Ciments du Maroc, est contrôlé à 51% par la multinationale allemande du ciment HeidelbergCement.

L'industrie du ciment est d'une importance fondamentale pour l'occupation marocaine du territoire, y compris la politique de colonisation et les industries clés qui se développent en violation du droit international.

Les médias marocains ont écrit en 2016 que le groupe Anouar avait décider de construire l'usine CIMSUD parce qu'il "souhaite accélérer la réalisation de cette unité afin d’accompagner le développement des régions du sud dans le sillage des nombreux projets d’investissements en infrastructures (complexe OCP, port, technopole, routes, etc.) et logements programmés dans les provinces du sud. La nouvelle unité permettra ainsi de répondre à la demande croissante en ciment au niveau de la région." [ou télécharger]

L'année dernière, la division de la recherche du Bundestag allemand a publié un rapport sur les conséquences juridiques de la politique de colonisation du Maroc au Sahara Occidental, un territoire qu'elle occupe illégalement depuis 1975. Grâce à sa production de ciment, HeidelbergCement est un partenaire clé de l'annexion illégale du Maroc et pratiques de colonisation telles que décrites dans le rapport de la division du Bundestag.

D'après ce que le Western Sahara Resource Watch (WSRW) comprend des articles des médias, la construction de l'usine CIMSUD a connu plusieurs retards. Le CIMSUD "connaît des retards de construction", a rapporté Jeune Afrique le 30 juillet 2019 [ou à télécharger]. "La mise en service était prévue pour juillet 2017, selon la communication du groupe. Selon nos informations, elle ne devrait plus être retardée", a expliqué Jeune Afrique.

Pas plus tard que le 4 mai 2020, le jour même de la reprise d'HeidelbergCement, les médias marocains ne savaient pas si l'usine était terminée ou non. Challenge.ma a déclaré que l'ancien propriétaire Anouar Invest n'avait toujours pas réalisé les deux grands investissements qu'il avait prévus quelques années auparavant - dont l'un était le CIMSUD.

L'usine CIMSUD est ainsi la deuxième unité que le groupe allemand contrôle sur les terrains occupés. Par le biais de Ciments du Maroc, HeidelbergCement possédait déjà l'unité de ciment CIMAR à la périphérie de la ville d'El Aaiun.

WSRW a contacté à plusieurs reprises HeidelbergCement concernant l'opération CIMAR, mais n'a jamais reçu de réponse. La question des opérations de HeidelbergCement sur les terres occupées a été abordée lors de l'AG de l'entreprise en 2019 par une réfugiée sahraouie au nom de la jeunesse sahraouie et de l'ONG allemande "Kritische Aktionärinnen und Aktionäre". Au lieu de répondre à la question, l'entreprise a expliqué qu'elle soutenait les clubs sportifs locaux.

La société présente régulièrement le Sahara Occidental comme faisant partie du Maroc, contrairement aux Nations Unies et aux tribunaux internationaux.

L'usine CIMSUD elle-même a été construite par une autre société allemande, ThyssenKrupp, selon un communiqué de presse du 17 février 2016 [ou télécharger]. Voici une autre version non datée de la construction initiale de l'usine d'Anouar [ou télécharger]



Puisque vous êtes là ...
Le travail de WSRW est lu et utilisé plus que jamais, et notre situation financière est difficile. Notre travail prend du temps, du dévouement et de la rigueur. Nous le faisons parce que nous croyons que c'est important - et nous espérons que vous participerez aussi. Vous qui lisez notre site ou nous aimez sur Facebook, si vous contribuez à notre travail - par 3, 5, 27€ ... ce que vous pouvez - l'avenir de WSRW sera beaucoup plus sûr. Ici vous pouvez faire un don à WSRW en moins d'une minute..




    

Haut de page
Actualités:

31.05 - 2020 / 31.05 - 2020La Banque mondiale a supprimé des cartes erronées
31.05 - 2020 / 31.05 - 2020Un accord de pêche controversé entre la Russie et le Maroc à l'horizon
31.05 - 2020 / 31.05 - 2020Le géant autrichien dit non au commerce avec le Sahara Occidental
14.05 - 2020 / 14.05 - 2020L'Allemagne dément un crédit à l'OCP pour le Sahara Occidental
11.05 - 2020 / 11.05 - 2020HeidelbergCement se développe au Sahara Occidental occupé
10.05 - 2020 / 10.05 - 2020Equinor n'exportera plus de gaz vers le Sahara Occidental occupé
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Les importateurs kiwi ignorent leur gouvernement sur le Sahara
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Le service du Bundestag analyse la politique marocaine de colonisation
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Les camions Caterpillar transportent des minéraux du conflit
04.05 - 2020 / 04.05 - 2020Premier bilan des importations de gaz au Sahara Occidental occupé
18.04 - 2020 / 19.08 - 2013Soutenez Western Sahara Resource Watch
13.04 - 2020 / 13.04 - 2020Des consultants en énergie du Portugal cancres en géographie
13.04 - 2020 / 30.03 - 2020L'Afrique principal importateur de poisson sahraoui congelé
13.04 - 2020 / 13.04 - 2020Qu'est-ce que Continental négocie avec l'OCP ?
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020La Commission de l'UE recule sur l'étiquetage des produits du Sahara
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020Des organisations allemandes condamnent le convoyeur de Continental
23.03 - 2020 / 23.03 - 2020Le Parlement européen prêt à atterrir à l'aveuglette
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Le Brexit GB risque de copier les erreurs de l'UE sur le Sahara
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Ici l'avis juridique du Conseil de l'UE sur la pêche en eaux occupées
08.03 - 2020 / 08.03 - 2020Le Polisario en justice contre le fonds de pension Kiwi
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Pourquoi cette déclaration de l'UE continue à disparaître ?
24.02 - 2020 / 24.02 - 2020Confirmation: les produits du Sahara Occidental à étiqueter comme tels
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020Retournement spectaculaire de la CE sur l'étiquetage du Sahara
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020Appel d'offres du Maroc pour du solaire en territoire occupé
12.02 - 2020 / 12.02 - 2020AG Siemens : toujours pas de réponses sur le Sahara Occidental
09.02 - 2020 / 09.02 - 2020CE : les produits du Sahara Occidental sont à étiqueter comme tels
26.01 - 2020 / 26.01 - 2020Des États demandent à l'Espagne de respecter les droits des Sahraouis
19.01 - 2020 / 19.01 - 2020Continental négocie le renouvellement du contrat avec l'OCP
19.01 - 2020 / 19.01 - 2020Fugro est de retour au Sahara Occidental occupé




EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Pour les nuls : affaires judiciaires de l'UE sur le Sahara Occidental

tn_law_hammer.jpg

Ce n'est pas aisé de suivre toutes les procédures judiciaires relatives au Sahara Occidental. Par souci de clarté, voici un aperçu des cinq différentes affaires portées devant la Cour de justice de l'Union européenne.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2019
WSRW.org Archives 2018
WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi