Les habitants de Boujdour fâchés par les projets de Kosmos
14aakosmos_boujdour_610.jpg

Voir cette photo prise hier. Les Sahraouis au Sahara occidental sont de plus en plus fâchés par les projets de forage de la compagnie pétrolière américaine Kosmos Energy dans le territoire occupé du Sahara Occidental pour le compte de la puissance occupante le Maroc.
Mis à jour le: 13.03 - 2014 14:29Imprimez cette page    
Western Sahara Resource Watch a été en contact de  nombreux groupes de la société civile au Sahara Occidental au cours des dernières semaines pour entendre leurs points de vue sur les projets de Kosmos Energy de forer au large des côtes du Sahara Occidental occupé plus tard cette année.

Kosmos ou le gouvernement marocain ont ils déjà essayé de vous contacter pour savoir si cette exploration pétrolière est conforme à vos souhaits ?

La réponse est unanimement «non».

" Kosmos rentre chez toi, quitte le Sahara Occidental. Atwood , ne vient pas ici ", pouvait on lire sur les banderoles d'un petit rassemblement qui a eu lieu à Boujdour mercredi après-midi.

Parmi les personnes qui manifestaient, on peut voir sur les photos la militante des droits humains Sultana Khaya. Elle est aveugle d'un œil, perdu sous les coups de la police marocaine il y a quelques années.

Le Front Polisario, qui représente les Sahraouis dans les pourparlers de paix avec le Maroc sous l’égide de l'ONU, a condamné à plusieurs reprises les projets de l'entreprise.

Un avis juridique de l'ONU de 2002 indique que la poursuite de l'exploration est illégale si le peuple du territoire est contre.

Image ci-dessus peut être utilisé librement. Cliquez sur la photo pour accéder à plus haute résolution. Aucun crédit photo n’est nécessaire.



    

Haut de page


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Pour les nuls: affaires judiciaires de l'UE sur le Sahara Occidental

tn_law_hammer.jpg

Il n'est pas facile de suivre toutes les différentes procédures judiciaires relatives au Sahara Occidental. Par souci de clarté, voici un aperçu des trois cas à la Cour de justice de l'Union européenne.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2018
WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi