L'Union Européenne vote en faveur du pillage du poisson sahraoui, 2006
Communiqué de presse du campagne «Pêchez ailleurs!», 16 mai 2006.
Mis à jour le: 12.06 - 2011 15:23Imprimez cette page    
Campagne «Pêchez ailleurs!»

Communiqué de presse


L'Union Européenne vote en faveur du pillage du poisson sahraoui

Les Députés européens ont approuvé aujourd'hui, 15 mai 2006, un accord de pêche qui permettra à des bateaux européens de pêcher au large des côtes du Sahara Occidental, occupé illégalement par le Maroc, et ce en dépit du fait que cet accord viole le droit international. Des amendements proposés par les groupes politiques des Verts et du GUE/NGL (coalition de partis de gauche) ont reçu près de 200 voix, dont des votes au sein des groupes socialistes (PSE) et conservateurs (PPE), mais ont été finalement rejetés, malgré le soutien d'une coalition d'ONG européennes et de plusieurs Etats membres de l'Union Européenne (UE), dont la Suède, la Finlande et l'Irlande.

Cet Accord de pêche entre l'UE et le Maroc, qui occupe le Sahara Occidental depuis plus de 30 ans, entrera en vigueur après sa ratification par le Conseil des Ministres de l'UE. Une coalition d'ONG européennes (www.fishelsewhere.org) met dès à présent la pression sur les Etats Membres de l'UE pour qu'ils excluent le Sahara Occidental de l'accord lors du vote prévu le lundi 22 mai prochain. La coalition Fish Elsewhere/Pêchez ailleurs a prévenu la Commission Européenne qu'elle risque des poursuites judiciaires auprès de tribunaux européens si l'accord de pêche est approuvé sans l'exclusion du territoire occupé.

Nick Dearden de l'ONG britannique War On Want, déplore que « le Parlement Européen ait voté aujourd'hui au mépris du droit international, simplement pour satisfaire des intérêts commerciaux européens. Nous nous tournons désormais vers les Etats membres pour placer les droits de l'homme du peuple sahraoui avant les profits d'acteurs privés européens».

Carlos Wilson de Western Sahara Ressource Watch, regrette, que « voici 30 ans que 165,000 réfugiés sahraouis vivent dans des camps de réfugiés dans le désert algérien en raison de l'inaction de la communauté internationale. Aujourd'hui, l'UE aggrave cet état d'échec en pillant allègrement les ressources de ces réfugiés sous leurs propres yeux ».

La Campagne Fish Elsewhere/ Pêchez Ailleurs appelle chacun/e à écrire, avant le lundi 22 mai, à son Ministre national responsable de la pêche pour réclamer un amendement de l'accord de pêche UE-Maroc qui exclue le Sahara Occidental.

Notes aux éditeurs :

1) pour de l'information aux médias anglophones, contacter Nick Dearden au + 44 207 549 0582 ou + 44 7932335464

2) Le site de la Campagne et des contacts média en Europe : www.fishelsewhere.org

Le Maroc envahit le Sahara Occidental en 1975 à l'encontre des avis exprimés par les Nations Unies et la Cour de Justice Internationale. Des dizaines de milliers de Sahraouis se sont enfuis dans le désert algérien, où 165,000 réfugiés vivent encore aujourd'hui dans des conditions parmi les plus extrêmes de la planète. Bien que les Nations Unies aient promis d'organiser un référendum au Sahara Occidental en 1991, le processus de paix est dans l'impasse. Depuis l'été dernier, le Maroc réprime sévèrement des manifestations pacifiques de Sahraouis dans les territoires occupés, où des dizaines de milliers d'entre eux vivent sous un régime policier.
 

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi