7 décembre: Conférence sur la pêche de l'UE au Parlement Européen
fisheries_camps_610.jpg

Un séminaire interpartis intitulé «L'UE et le Sahara Occidental: commercer avec le poisson, ignorer les droits?" se tiendra au Parlement Européen, mercredi 7 décembre.
Mis à jour le: 01.12 - 2011 19:14Imprimez cette page    
eu_seminar_07.12.2011_280.jpgLe Parlement Européen va bientôt voter pour une extension d’un accord pour la pêche européenne au Sahara Occidental occupé. Une évaluation confidentielle de la Commission Européenne révèle que l'accord est un gaspillage d'argent des contribuables européens et détruit les réserves halieutiques. Les services juridiques du Parlement considèrent d’autre part que l'accord viole le droit international.

Un séminaire interpartis intitulé «L'UE et le Sahara Occidental: commercer avec le poisson, ignorer les droits?" se tiendra au Parlement Européen, mercredi 7 décembre, de 14h - 15h30.

Les orateurs du séminaire sont Pal Wrange, professeur agrégé à l'Université de Stockholm et ancien conseiller juridique du gouvernement suédois.
Mais aussi Ali Salem Tamek, l'un des militants sahraouis des droits humains des plus connus, qui a passé des années dans les prisons marocaines pour son militantisme pacifique pour le droit à l'autodétermination. En octobre 2009, il a été arrêté à son retour d'une visite dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie, et renvoyé à un tribunal militaire sous l’accusation de trahison. Il a été libéré provisoirement il y a quelques mois. Vous pouvez trouver plus d'infos à son propos à Amnesty International et Human Rights Watch, entre autres.

De pus, l’eurodéputée Isabelle Lövin présentera ses conclusions en tant que rapporteur sur l'accord de pêche UE-Maroc.

L'événement est organisé en coopération avec Western Sahara Resource Watch.

Pour toute inscription ou plus d’informations : coordinator@wsrw.org

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Polémique à la COP22 - L'énergie verte marocaine utilisée pour piller

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

À la COP22, faites attention à ce que vous lirez sur les efforts du Maroc en matière d'énergie renouvelable. Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Le 17 février 2013, dans une parodie de justice, un tribunal militaire marocain a condamné 25 citoyens sahraouis à des peines de prison incroyablement lourdes. Aidez à libérer les 25 de Gdeim Izik.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi