La plate-forme Kosmos entre dans les eaux occupées -WSRW condamne
atwood_achiever_14.12.2014_610.jpg

La plate-forme pétrolière le Atwood Achiever est entré la nuit dernière dans les eaux du Sahara Occidental occupé. Kosmos Energy va entreprendre le tout premier forages pétrolier effectué au Sahara Occidental. « Il est difficile d'imaginer au monde un forage pétrolier plus brutalement contraire à l'éthique » a déclaré WSRW.
Mis à jour le: 15.12 - 2014 13:28Imprimez cette page    
Treize ans après la première licence d'exploration pétrolière signée par le Maroc au Sahara Occidental occupé, le premier forage va maintenant commencer. La plate-forme pétrolière Atwood Achiever est entrée le 13 décembre 2014 à la fin de la nuit dans les eaux du territoire du Sahara Occidental.

Le droit international est clair : tant que le peuple du territoire n’en veut pas, le forage est illégal. De même, le Maroc a procédé à l'exploration sans demander le consentement du peuple du Sahara Occidental.

tn_kosmos_boujdour_610.jpg«C’est un triste jour pour ceux qui croient en l'importance de la primauté du droit. Nous appelons tous les gouvernements et le Conseil de Sécurité des Nations Unies à réagir. Le Maroc doit respecter la loi comme décrite dans l'avis juridique rédigé par le Conseiller juridique des Nations Unies au nom du Conseil de Sécurité ", a déclaré le président de WSRW, Erik Hagen.

"Les parties ne devraient pas provoquer l'autre d'une manière qui sabote les efforts de paix. C’est pourtant  ce que le Maroc est en train de faire. L'opération de forage de Kosmos Energy prolongera les souffrances des Sahraouis, les propriétaires du pétrole ", a déclaré Hagen.

Kosmos Energy a prévenu qu’il est possible qu’il annonce sa découverte pétrolière avant avril 2015 – ce qui serait juste avant les nouvelles discussions  du Conseil de Sécurité sur la question du Sahara Occidental.

Le Maroc occupe le Sahara Occidental en violation du droit international. Aucun État au monde ne reconnaît les revendications marocaines sur le territoire - revendications qui ont été rejetées par la Cour Internationale de Justice.

Si le Maroc trouve le pétrole, les revenus générés par le territoire multiplieront la valeur du pillage des ressources qui a eu lieu au Sahara Occidental depuis le début de l'occupation. Le Maroc a cimenté son occupation pendant les 40 ans de sa présence, et n’a pas permis que le pillage bénéficie au peuple du territoire.

En lire d’avantage sur la plate-forme, l'exploration pétrolière de Kosmos Energy et sur les protestations du peuple du  territoire dans le rapport WSRW « Une plate forme pour un conflit ».

atwood-01-2709_610.jpg

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Polémique à la COP22 - L'énergie verte marocaine utilisée pour piller

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

À la COP22, faites attention à ce que vous lirez sur les efforts du Maroc en matière d'énergie renouvelable. Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Le 17 février 2013, dans une parodie de justice, un tribunal militaire marocain a condamné 25 citoyens sahraouis à des peines de prison incroyablement lourdes. Aidez à libérer les 25 de Gdeim Izik.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi