FMC Corp n'est plus impliqué dans les phosphates du Sahara Occidental
phosphate_harbour2_610.jpg

La société américaine FMC Corp aurait vendu sa participation de 33,3 % dans la société vénézuélienne Tripoliven, qui importe des phosphates du Sahara Occidental.
Mis à jour le: 12.04 - 2016 16:51Imprimez cette page    
tripoliven_19.03.2016_300.jpgPendant des décennies, FMC Corp a joué un rôle clé dans les importations de roche de phosphate du Sahara Occidental occupé. Ces achats étaient effectués par sa filiale en propriété exclusive FMC Foret à Huelva, en Espagne.

En 2010, l'usine de Huelva a fermé, et la compagnie a ainsi arrêté son importation directe en Espagne.

Cependant, l'implication de la compagnie dans le commerce du phosphate du Sahara Occidental n'a pas cessé complètement. Pendant au moins la dernière décennie, FMC Corp a également été propriétaire de 33,33% d'une joint-venture au Venezuela, Tripoliven, en partenariat avec le gouvernement vénézuélien et un investisseur privé. Tripoliven importe des phosphates du Sahara Occidental depuis des décennies.

Ces actions FMC ont maintenant été vendues, selon les informations reçues par Western Sahara Resource Watch. WSRW a envoyé des demandes de confirmation de l'information au service des communications de FMC Corp le 19 mars et le 2 avril 2016, sans recevoir de réponse. En particulier, WSRW a demandé desprécisions au sujet du repreneur les actions.

Le site de la joint-venture vénézuélienne fait toujours référence à FMC Corp comme actionnaire à 33,33% (voir capture d'écran. "Tripoliven CA est une joint-venture à part d'actionnariat égale entre Pequiven SA, Valquímica SA et FMC Foret SA", peut-on lire sur le site. Il semblerait que cela soit actuellement faux.

Le 8 avril, WSRW publie son rapport P pour Pillage 2015, décrivant les exportations de phosphates du Sahara Occidental au cours de l'année dernière. Le gouvernement vénézuélien est le seul gouvernement étranger impliqué dans les importations de roche de phosphate du Sahara Occidental, à la fois pour des filiales au Venezuela et en Colombie. Tripoliven a dans le passé menti à WSRW concernant ce commerce, indiquant que la compagnie n'était pas importatrice, alors qu'elle l'est.

De moins en moins d'entreprises multinationales sont impliquées dans le commerce de la roche litigieuse.

Le Maroc occupe une partie du Sahara Occidental depuis 1975, et les exportations de roche de phosphate contribuent à la légitimation et au financement de l'annexion.

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi