Le géant autrichien dit non au commerce avec le Sahara Occidental
laayoune_610.jpg

Deux mois après que le gaz d'un terminal situé en Suède a été exporté vers le Sahara Occidental occupé, la compagnie autrichienne à l'origine de l'expédition de la cargaison promet que cela ne se reproduira plus.
Mis à jour le: 31.05 - 2020 20:02Imprimez cette page    
"[Conformément à notre engagement total envers des chaînes et une éthique responsables, nous ferons à l'avenir des efforts raisonnables pour demander explicitement au client de s'abstenir de fournir nos produits dans un port du territoire du Sahara Occidental, même si cela est légalement admis", a écrit le 26 mai 2020 M. Alfred Stern, PDG de la société chimique autrichienne Borealis, à Western Sahara Resource Watch.

La déclaration fait suite à la révélation du transport par navire de gaz GPL de l'usine Borealis de Stenungsund, en Suède vers le Sahara Occidental occupé.

La cargaison controversée est arrivée dans le territoire occupé le 22 mars 2020, à bord du pétrolier Emmanuel (IMO 9580182). Selon nos informations, le navire a chargé la cargaison lors d'une escale de 27 heures au quai Borealis AB à Stenungsund, de la fin de l'après-midi du 13 mars au soir du 14 mars.

Borealis précise maintenant que la cargaison a été exportée vers un client au Royaume-Uni et qu'elle "n'avait aucune information sur le port de destination finale, car c'est une pratique courante dans notre entreprise".

La société est l'une des plus grandes d'Autriche, avec un siège à Vienne, en Autriche, et 6 900 personnes employées dans plus de 120 pays dans le monde.

La clarification de Borealis suit d'une semaine seulement celle de la société norvégienne Equinor qui a exprimé ses regrets concernant l'exportation de gaz de la Norvège vers le territoire occupé, promettant que cela ne se reproduirait plus. On ne sait pas quelle entreprise avait initialement produit le gaz exporté de Stenungsund.

La déclaration de Borealis répond à un courrier que trois associations de la société civile ont envoyé le 12 mai 2020 au siège de la société en Autriche. Courrier signé par Österreichisch Saharauische Gesellschaft, Emmaüs Stockholm et Western Sahara Resource Watch (WSRW).

"En fournissant du gaz aux intérêts marocains au Sahara Occidental, Borealis a contribué à consolider la position du Maroc dans le conflit, car il approvisionne les industries marocaines critiques sur le terrain", ont écrit les trois associations.

Maintenant, le ton est différent.

"Nous saluons la réponse claire de Borealis à notre inquiétude et sa promesse de ne pas effectuer de telles exportations à l'avenir. Borealis et Equinor donnent ensemble un bon exemple pour cette industrie. Nous appelons en particulier la compagnie maritime suédoise Wisby Tankers à suivre cette voie, et arrêter tous les transports de produits pétroliers des raffineries espagnoles vers le territoire occupé. Cette industrie alimente la brutale occupation marocaine", a déclaré Karin Scheele, présidente de l'Österreichisch Saharauisuis Gesellschaft.

Scheele est une ancienne députée au Parlement européen, où elle dirigeait l'intergroupe du Parlement européen pour le Sahara Occidental.

Elle a souligné que l'allégation selon laquelle l'exportation vers le Sahara Occidental "est légalement admise" peut être mise en doute. En vertu du droit international, les entreprises et les gouvernements devraient obtenir l'autorisation des autorités compétentes du territoire pour que cela soit légal. Le Maroc, en tant que puissance occupante, n'est pas une autorité compétente.



Puisque vous êtes là ...
Le travail de WSRW est lu et utilisé plus que jamais, et notre situation financière est difficile. Notre travail prend du temps, du dévouement et de la rigueur. Nous le faisons parce que nous croyons que c'est important - et nous espérons que vous participerez aussi. Vous qui lisez notre site ou nous aimez sur Facebook, si vous contribuez à notre travail - par 3, 5, 27€ ... ce que vous pouvez - l'avenir de WSRW sera beaucoup plus sûr. Ici vous pouvez faire un don à WSRW en moins d'une minute..



    

Haut de page
Actualités:

29.09 - 2020 / 05.09 - 202010 ans de prison injuste : libération immédiate du groupe Gdeim Izik
29.09 - 2020 / 29.09 - 2020DHL ignore les droits sahraouis pour 5 colis par jour
30.08 - 2020 / 30.08 - 2020Plans pour la troisième centrale solaire au Sahara Occidental occupé
30.08 - 2020 / 30.08 - 2020Voltalia veut construire un parc éolien au Sahara Occidental occupé
03.08 - 2020 / 03.08 - 2020AG de Deutsche Post : quid des opérations au Sahara Occidental
03.08 - 2020 / 03.08 - 2020Une nouvelle entreprise indienne au Sahara Occidental occupé
03.08 - 2020 / 03.08 - 2020Continental doute sur l'approvisionnement au Sahara Occidental
03.08 - 2020 / 03.08 - 2020L'installation à Bitcoin garde le silence sur le parc éolien de Dakhla
03.08 - 2020 / 03.08 - 2020La Namibie accuse l'Espagne de ne pas respecter les droits sahraouis
06.07 - 2020 / 06.07 - 2020Les supermarchés suisses interdisent les produits du Sahara Occidental
06.07 - 2020 / 06.07 - 2020HeidelbergCement cite les bénéfices locaux et ignore le consentement
06.07 - 2020 / 06.07 - 2020Farine de poisson : les données allemandes confirment la controverse
26.06 - 2020 / 26.06 - 2020Turquie : 1er bailleur de fonds de l'occupation du Sahara Occidental
25.06 - 2020 / 25.06 - 2020Ces navires transportent le carburant de l'occupation
25.06 - 2020 / 25.06 - 2020En Nouvelle-Zélande barrage de routes contre les minerais de conflit
25.06 - 2020 / 25.06 - 2020WSRW exhorte les actionnaires à défier Continental
07.06 - 2020 / 07.06 - 2020Le navire de gaz norvégien détourné du Sahara Occidental
31.05 - 2020 / 31.05 - 2020La Banque mondiale a supprimé des cartes erronées
31.05 - 2020 / 31.05 - 2020Un accord de pêche controversé entre la Russie et le Maroc à l'horizon
31.05 - 2020 / 31.05 - 2020Le géant autrichien dit non au commerce avec le Sahara Occidental
14.05 - 2020 / 14.05 - 2020L'Allemagne dément un crédit à l'OCP pour le Sahara Occidental
11.05 - 2020 / 11.05 - 2020HeidelbergCement se développe au Sahara Occidental occupé
10.05 - 2020 / 10.05 - 2020Equinor n'exportera plus de gaz vers le Sahara Occidental occupé
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Les importateurs kiwi ignorent leur gouvernement sur le Sahara
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Le service du Bundestag analyse la politique marocaine de colonisation
09.05 - 2020 / 09.05 - 2020Les camions Caterpillar transportent des minéraux du conflit
04.05 - 2020 / 04.05 - 2020Premier bilan des importations de gaz au Sahara Occidental occupé
18.04 - 2020 / 19.08 - 2013Soutenez Western Sahara Resource Watch
13.04 - 2020 / 13.04 - 2020Des consultants en énergie du Portugal cancres en géographie
13.04 - 2020 / 30.03 - 2020L'Afrique principal importateur de poisson sahraoui congelé




EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Pour les nuls : affaires judiciaires de l'UE sur le Sahara Occidental

tn_law_hammer.jpg

Ce n'est pas aisé de suivre toutes les procédures judiciaires relatives au Sahara Occidental. Par souci de clarté, voici un aperçu des cinq différentes affaires portées devant la Cour de justice de l'Union européenne.
Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2019
WSRW.org Archives 2018
WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi